Le pitch parfait : 6 conseils à tester

Battle de pitch à l'Old Dirty Bar - Formation "Entrepreneur culturel à l'ère numérique" © Marielle Rossignol

Pour convaincre, pas besoin de longs discours : c’est dans les premières minutes de votre entrevue que vous capterez l’attention de votre auditoire, d’un futur partenaire, d’un potentiel mécène… Carine Causse, fondatrice de Pitchlab, nous donne 6 conseil à respecter pour apprendre à pitcher avec clarté et panache.

Carine Causse est une entrepreneuse engagée aux slides irréprochables. Cette spécialiste en management et en communication a créé en 2013 PitchLab, une plateforme web innovante qui aide à préparer réunions, rendez-vous professionnels, pitchs… Cet outil qui se décline en fonction des situations a fait ses preuves. Utilisé notamment lors de rencontres autour de l’entrepreneuriat comme à la YESS Académie ou lors de la Start’up est dans le Pré, il permet d’optimiser votre communication quotidienne.

Aujourd’hui, PitchLab intègre notre formation Entrepreneur culturel à l’ère numériqueavec le pitch creator : un questionnaire méthodique conçu avec l’agence marketing digital Visionari pour les créateurs d’entreprise.

Mis à disposition des porteurs de projet, le pitch creator va permettre aux futurs entrepreneurs de pitcher de manière efficace. Mais y-a t-il des règles à respecter pour pitcher avec clarté & panache ?! Rencontre avec la créatrice de l’outil.

Carine vous donne quelques conseils… « bien précis »

Battle de pitch à l'Old Dirty Bar - Formation "Entrepreneur culturel à l'ère numérique" © Marielle Rossignol
Battle de pitch à l’Old Dirty Bar – Formation « Entrepreneur culturel à l’ère numérique » © Marielle Rossignol

« Un pitch est, par définition, court, mémorable et efficace.  Il doit atteindre son but, quel qu’il soit : vendre votre produit, convaincre un banquier, séduire un investisseur…En travaillant depuis 15 ans avec des porteurs de projets, j’ai identifié 6 ingrédients qui vous permettront de réaliser « le pitch parfait ». Tout d’abord, votre discours doit être :

« Court »

Supprimez tout ce qui n’est pas absolument nécessaire à l’atteinte de votre objectif. Si on vous impose une durée pour votre pitch (souvent 1 à 3 mn), soyez-en heureux, cette contrainte vous aidera à progresser : « La brièveté est la sœur du talent », écrivait déjà Tchékhov au XIXe siècle.

« Construit »

L’histoire chemine par étapes vers un objectif clair et partagé. L’information que vous donnez est hiérarchisée et sélectionnée. A tout moment, votre public sait où vous en êtes et où vous voulez en venir, il peut donc vous écouter et vous suivre jusqu’au bout. Vous êtes en mode « storytelling ».

« Concret »

Illustrez vos propos par des exemples et des informations factuelles. Soyez précis dans la description de vos intentions (exemple : « nous allons dépenser 5K€ en bannières web et SEO dans les 6 prochains mois » plutôt que « nous allons communiquer sur le web »). Montrez que vous avez un plan d‘actions organisé pour la suite.

Au-delà du discours, c’est vous qui ferez la différence.

Vous serez écouté si vous êtes :

« Crédible »

Votre discours est légitimé par votre parcours, l’expérience de l’équipe et les contributions de chacun, mais aussi par le travail que vous fournissez chaque jour. Pensez à expliciter ces éléments dès votre introduction (ex : « depuis 2 mois, nous avons rencontré X clients potentiels et testé 12 offres différentes auprès d’eux »).

« Compréhensible »

Chassez le jargon ! Utilisez le vocabulaire de vos interlocuteurs et parlez leur exclusivement de ce qui les intéresse. Faites des phrases courtes avec des mots simples. Si vous devez utiliser des abréviations  ou mots techniques, prenez-le temps de leur en donner la signification.

« Connecté »

Créez un lien avec vos interlocuteurs, par le regard, la voix, les gestes, et en étant à l’écoute de leurs questions. Laissez-leur du temps silencieux pour élaborer leurs questions, et surtout, répondez précisément à chaque question posée.

Enfin, ne partez jamais sans avoir lancé leur prochaine action : acheter votre produit, vous faire un retour écrit, vous recommander à d’autres personnes…

Pour finir, le meilleur moyen de mettre au point un pitch, c’est de le répéter, répéter, répéter…et de vous souvenir que le pitch est un moyen d’atteindre vos objectifs, pas une fin en soi ! »

Carine Causse, présidente et fondatrice de Pitchlab-Keleris communication

Avec ces six conseils, vous êtes prêts à lever les foules !

 

Interview : Anne-Charlotte Eriau

 

POUR ALLER PLUS LOIN

illusion & macadam intègre la technique du pitch dans ses formations professionnelles. Autour d’ateliers ludiques et de jeux de rôles, les stagiaires se testent et s’améliorent en conditions réelles :

Entrepreneur culturel à l’ère numérique – 16 octobre > 24 novembre 2017- Montpellier

Communiquer et pitcher un projet artistique – 8 > 10 novembre 2017 – Montpellier

A propos

Anne-Charlotte Eriau
Anne-Charlotte Eriau

Anne-Charlotte Eriau est chargée de développement pour illusion & macadam. Elle travaille notamment sur un projet qui trempe dans la bière, la food tech & l’entrepreuneuriat. Parallèlement, elle est chargée de communication & journaliste freelance. Passionnée par l’événementiel, elle organise régulièrement des animations créatives avec son agence “Say Cheese”.

Laisser un commentaire