7 entrepreneur.ses culturel.les en immersion dans notre coopérative

Le 8 octobre, Alexy, Ludivine, Aurélien, Simon, Léa, Pauline et Josette ont intégré la formation Entrepreneur culturel à l’ère numérique. Ils ont des projets culturels, créatifs, numériques et vont être accompagnés par 29 experts-formateurs. Pendant 5 semaines, ils apprendront les bases du développement et de la structuration d’entreprise culturelle. Au programme : business plan, offre de services, proposition de valeur, structuration juridique, communication, etc…

QUI SONT-ILS ?

AURÉLIEN KRIEGER
Son projet : COMMONGROUND (titre temporaire), agence culturelle qui place
l'art et la recherche au cœur des enjeux de société.
LUDIVINE HORVATH
Son projet : NO NEED NAME, bureau de production qui accompagne la professionnalisation d'artistes émergents sur 3 axes : administration, communication, diffusion.
SIMON MORIN
Son projet : COOKING'CULTURE (nom temporaire), organisme de formation
destiné aux cuisiniers et basé sur des échanges à l'étranger.
LÉA RATIER
Son projet : une agence de communication spécialisée
dans le milieu artistique à travers la photographie.
PAULINE VIGEY
Son projet : une structure d'accompagnement de projets culturels
JOSETTE YBERT
Son projet : MUSICA E PACE, le premier orchestre symphonique au monde à interpréter à égalité les œuvres des compositrices et compositeurs
ALEXY BOURY
Son projet : PANHORAMA, une vidéothèque de connaissances qui permet de trouver des vidéos de qualité sur Internet.
previous arrow
next arrow
Slider

QUE FONT-ILS ?

La formation dure 5 semaines, réparties sur 2 mois. Un rythme alterné qui permet aux stagiaires de continuer à travailler sur leur projet, de tester leurs acquis en situation réelle et de profiter d’un accompagnement individuel et personnalisé.

previous arrow
next arrow
Slider

Semaine 1 – Connaissance de soi et de son projet

Parce que, pour entreprendre, il est indispensable de bien se connaître, savoir où en est son projet, bien comprendre le secteur dans lequel il se situe, les stagiaires ont travaillé sur leur profil d’entrepreneur grâce au diagnostic « Eqinox » développé par Human Booster. Avec Steven Hearn, ils ont abordé le secteur de l’entrepreneuriat culturel, ses modèles et ses innovations. Ils ont posé les premiers jalons de leur Business Model Canvas avec Sébastien Paule et ont entamé leur business plan avec Michel Dupoirieux.

Les formateur.rices et expert.es de la semaine : 

 

Semaine 2 – Les valeurs et le design de services

Cette semaine, ils ont travaillé leur « WHY » et soulevé des questions fondamentales avec Laurence Méléo : quelles sont mes valeurs, quelle cause je défends ? Pourquoi je lance un projet… Ils ont également abordé le secteur de l’Économie Sociale et Solidaire et de l’innovation avec Philippe Rajosefa. Carine Causse leur a apporté des techniques et savoir-faire pour mieux « pitcher » leur projet (savoir le raconter et convaincre en quelques minutes). Avec Baptiste Bodet, ils ont expérimenté l’outil collaboratif « ADN » imaginé par étrangeOrdinaire pour aider les entrepreneurs à imaginer une stratégie de développement et co-concevoir un business plan. La semaine s’est terminée sur des rendez-vous individuels avec l’équipe pédagogique et un grand crash test avec Jean-François Vial.

Les formateur.rices et expert.es de la semaine :

 

Semaine 3 – Offre de services, écosystème et organisation du travail

Désormais, les entrepreneur.ses culturel.les sont au clair avec leurs valeurs et les services que leur entreprise propose. Place à la concrétisation : cette semaine, ils ont rédigé leur plaquette d’offre de services, préparé leur argumentaire de vente et commencé à écrire le cahier des charges de leur site Internet. Côté stratégie, ils ont décortiqué l’écosystème de leur projet : des parties prenantes aux partenaires potentiels, en passant par les prospects et prescripteurs. Avec Yvan Godard, ils ont passé en revue une série d’outils agiles et collaboratifs : Lean, Kaban, Postits, to do list, Eisenhower… ils ont parlé des différentes méthodes d’organisation du travail et mis en face des outils numériques, open source pour la plupart. Place à deux semaines de coupure. Un temps aussi nécessaire que les temps de formation, pendant lequel chacun peut retourner à son projet, appliquer sur le terrain les enseignements de la formation.

Les formateurs et experts de la semaine :

 

Semaine 4 : Communication et marketing

Comment créer son identité visuelle ? Sa marque ? Quelle stratégie marketing ? Ce sont les questions auxquelles nos formateurs et formatrices ont apporté des réponses pendant cette semaine 100% communication et marketing. Les stagiaires ont capitalisé des conseils stratégiques et des outils pratiques pour aborder le sujet plus sereinement et efficacement. Le dernier jour était consacré au storytelling : une technique marketing qui consiste à utiliser la narration pour créer de l’adhésion autour de son projet.

Les formateurs et formatrices de la semaine :

  • Marc Schmidt (Directeur artistique, designer graphique du studio Context)
  • Nicolas Bermond (Chargé de développement à Wonderful, agence de conseil en communication)
  • Camille Alcover (Co-fondatrice de la French Team, agence de conseil et d’ingénierie culturelle)
  • Luca Giacommoni (Metteur en scène et directeur artistique de la compagnie Trama, co-fondateur de Why Stories, agence spécialisée dans l’art du récit)

À suivre…

A propos

Marielle ROSSIGNOL
Marielle ROSSIGNOL

Marielle Rossignol est chargée de communication de la coopérative illusion & macadam. Ses sujets de prédilection sont : la communication Web, le community management, le crowdfunding. Elle réalise également les reportages photo.

Laisser un commentaire